L'importance du paraître : Un fléau ?

Publié le par TPE1l2

L’importance du paraître : un fléau ?


L’image du corps prend une  importance qu’elle n’avait pas avant. Certaines personnes ne se sentant pas intégrées socialement ou pensant être différentes chercheront à plaire et apporteront des modifications à leurs corps dans le but d’intégrer les normes sociales. Les  individus, les modes de vie et la société  dans sa globalité donnent au paraître un rôle clé dans la construction de l’individu et de son image. La peau et le corps deviennent alors des outils de construction du  soi.4444

Le paraître, c’est l’enveloppe d’un individu ; c’est ce que l’on voit et qui nous permet de nous faire une première idée d’une personne, de par sa tenue vestimentaire, sa classe sociale, son environnement familial… L’être, c’est la personnalité, une partie que l’on découvre en apprenant à connaître une personne. Hélas dans la société actuelle, il y a beaucoup de jugements trop hâtifs qui peuvent donner une image totalement négative d’une personne sans qu’elle n’ait même ouvert la bouche, car « les apparences sont souvent trompeuses ». Ainsi, trop de gens se dissimulent derrière leur paraître par manque de confiance en eux pour plaire, et suivre la « norme ».










De nos jours, la beauté est un critère social au même titre que les qualités de l’âme. Cela entraine de nombreuses discriminations, notamment à l’école où les enfants jugés « laids » seront plus facilement exclus et on ignorera même la vraie valeur de son caractère. Mais ces discriminations peuvent aussi être associées à un stéréotype établi par des chercheurs en psychologie sociale :«  ce qui est beau est bien ». Ce stéréotype consiste à associer aux personnes au physique attirant des qualités mélioratives, et aux personnes jugées disgracieuses des qualités péjoratives. Les individus n’ayant pas les critères de beauté en vigueur auraient donc tendance à être discriminées. La beauté a une incidence sur les relations que nous nouons quotidiennement avec autrui, en provoquant une attitude soit d’évitement, soit de rapprochement. C’est ce phénomène qui pousse les gens à vouloir devenir quelqu’un d’autre et de ce fait à modifier leur image. Ainsi, il existe différents moyens pour parâtre bien : régimes, chirurgie esthétique, tenue vestimentaire…

Le but recherché est de se sentir désirable, aimé par les autres individus. Néanmoins, dans certains cas, l’objectif recherché est principalement de se faire accepter par autrui, surtout lorsque des discriminations interviennent dans le milieu professionnel.

 

 

Le monde du travail

Certains employeurs sont parfois récalcitrants du fait de leur éducation ou de l’image qu’ils 33souhaitent donner de leur entreprise, ce qui engendre des situations bien délicates et de fortes inégalités, même salariales. Les discriminations liées à l’apparence arrivent en seconde position derrière l’origine ethnique d’après un baromètre sur la perception des discriminations au travail réalisé par la HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité) avec 33% dans le privé et 36% dans la fonction publique.

Par exemple, les compagnies aériennes imposent souvent des critères physiques particuliers : les femmes doivent mesurer entre 1.65m et 1.78m, et les hommes 1.68 et 1.92m.

Le corps est un réel outil de travail.

Commenter cet article