Les pragmatiques

Publié le par TPE1l2

Les pragmatiques

 

Malgré l’omniprésence du culte du corps, certaines campagnes publicitaires luttent contre les idées reçues et l’influence des médias :

dove2

  • La marque Dove a mis en place en 2004 la mission de l’initiative de vraies beautés qui consiste à défier les images stéréotypées de la beauté pour faire en sorte que les femmes se sentent plus belles. Afin de lancer le débat sur les normes actuelles, Dove utilise dans ses publicités de vraies femmes (et non des mannequins professionnels) d’âges, de formes et de tailles variées.

 



Cette initiative est inspirée part une importante étude mondiale intitulée « la réelle vérité à propos de la beauté ». Ainsi fut prouvé que la définition de la beauté était devenue restreinte, voire hors d’atteinte, comme si être belle se limitait à être mince jeune et blonde.

Dove veut aussi dénoncer la pression que les médias et les publicités exercent sur les enfants et les jeunes filles. La marque a donc pris l’initiative de créer de multiples campagnes publicitaires qui visent à rehausser l’estime de soi des femmes. Le film ci-joint décrit bien cette pression, et nous invite à participer aux ateliers d’estime de soi crées par Dove :

 

http://www.dove.ca/fr/#/features/videos/video_player.aspx[cp-documentid=10509304]/

 

 

  • « L’Observatoire Nivea », analyse les liens qu’entretiennent le corps et le paraître dans la société. Anthropologues, biologistes, sociologues, historiens, philosophe et dermatologues se sont unis en comité pour réfléchir à des préoccupations sociétales : quête de l’apparence, recherche, d’épanouissement de soi…Ces thèmes sont choisis dans le but de dénoncer le rôle de plus en plus important donné à l’image du corps et à son apparence dans la société.

 

 

  • Certaines célébrités, telles que Beyoncé ou Scarlett Johansson assument aussi totalement leurs formes généreuses et prouvent à d’autres célébrités comme Keira Knightley que la beauté ne réside pas forcément dans une silhouette androgyne et filiforme.

88888

 

99

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 










  • Des magazines tels que coup de pouce ou Elle, font encore l’effort de publier des femmes rondes, ou naturelles.
    111110000


  • « 99 francs » est un roman d’inspiration autobiographique de Frédéric Beigbeder publié en 200, qui dénonce les dérapages cyniques du monde de la publicité dans la société occidentale de consommation.

  • Une députée, Valérie Boyer a proposé une loi adoptée en avril 2008 qui prévoit 2 ans de prison et 30 000 € d’amende à tout ce qui inciterait à l’anorexie c'est-à-dire des moyens de communications tels que des magazines ou des sites prônant l’anorexie qui pousse certaines personnes à une maigreur intense qui conduit à la mort.

 


Commenter cet article