Les procédés de conditionnement , jeu de langage

Publié le par TPE1l2

Procédés , figures de styles , jeu de langage


L’importance du paraître , l’engouement face à la minceur extrême a connut un essor prépondérant ces dernières années .

La faute de cet admiration à qui reviendrait-elle ? Ou plutôt qui en est la principale cause ?

Presse audivisuelle , presse écrite , coutumes , idéologies inculquées dès l’enfance : ont chacun leur part de responsabilité dans l’intégration de l’être humain ainsi que des convictions véhiculées .

Certains magasines , n’hésitent pas à user de méthodes pour attirer les personnes les plus sensibles dans leur «  filet » et dans la spirale gigantesque de la perfection corporelle.

Quelles sont donc les «  armes » des ressources culturelles pour attirer la société ?


Quelle fille n’a jamais tenté de perdre ces kilos «  superflus » avant les beaux jours , pour -re-trouver une taille de guêpe ?

Certains magasines typiquement féminin , à la venue de l’été trouve une solution au problème numéro 1 des femmes soucieuses de leur paraître .

«  Perdez 5 kg en deux jours grâce au régime … » tant d’abération , d’exagération qui attire la société féminine à entrer dans la spirale des régimes dragstiques , voire innapropriées ou alors très fortement dangereux tant ils sont déséquilibrées .

Là , encore la solution miracle est surdimensionnée , tant elle va attirer du Monde . Mais ces «  promesses » ne cachent-elles pas des travers dissimulées à la société ?

«  Il faut souffrir pour être belle » dit-on … Mais delà , à y risquer sa vie ?

IMAGE1

tpeeeeeeoglgoglgolgo



 















Le but principal , à première vue de cette couverture de magazine est de véhiculer cette idée de régime . Pour cela , la taille de la police d’écriture du sous-titre « Minceur Express » dépasse toutes les autres . Une attention particulière se posera donc sur celle-ci tant sa taille est surdimensionnée par rapport aux autres .


Plus étroitement à ça , la publicité use également de stratagème pour idéaliser la femme sous une allure frêle et extrêmement mince .

Par exemple , les publicités promouvant des parfums , «  utilisent  » la femme , en guise de représentation du produit choisi .

La bouteille de parfum au premier plan est une comparaison flagrante de la femme au second plan .

 

 

jpgaut

Jean Paul Gautier a dit : « Le flacon doit dépasser le stade de récipient pour se placer en objet d'art : "On le regarde, le prend, le touche, l'emporte... »

Pour cette publicité , la femme fera vendre l’objet, la finesse , la subtilité de la femme .

La femme est un chef d’œuvre , «  un objet d’art » , de ce fait , elle doit représenter convenablement , sans le moindre défaut .

Sans le moindre défaut , va à l’encontre de la femme pulpeuse , donnant une image de «  bonne-vivante » .

En outre , c’est la perfection innateignable qui attire la société ( à finir )


En parfait prédateur , médias, publicités … Savent appater leur proie quand il s’agit de la mode .

Comme énoncé ci-dessus , tous les moyens sont bons pour rendre ces idéaux corporels universels, véhiculer une image du corps unique , et ainsi «  la » plus parfaite.

Bien que cela touche en premier la presse dédiée à la santé et à la nutrition ( quoi qu’ici , chacun peut évoquer sa propre opinion , mais le sujet de la minceur , semble tout de même approprié . ) , le culte du corps touche également , plus insidueusement notre quotidien , sans qu’on y prête réel attention , tel que les bouteilles de parfums féminin , qui sont l’emblême incarnée de «  la perfection »


 

C’est une véritable chasse à la minceur qui est « dickt»-ter de nos jours et qui va en s’aggravant .

Commenter cet article